Puerto Natales et Torres del Paine (Patagonie)

Imagen 051

Salut, Salut,

Le 22/04, nous avons pris un vol interne, de Puerto Montt a Punta Arenas (cela evitait une trentaine d´heures de bus ou 3 jours de bateau!), puis un bus pour rejoindre Puerto Natales, en Patagonie (sud du Chili).
Les paysages traverses en bus etaient tres beaux, de grandes etendues vides, avec seulement des champs, et les montagnes au fond.

Nous partons demain pour le trek de Torres del Paine (le W), pour 5 ou 6 jours. Ce trek est repute pour etre un des plus beaux du Chili, en passant entre les montagnes, avec la vue sur les fameuses « Torres » (montagnes en forme de tours). Nous emmenons la toile de tente (les refuges sont chers), et une bonne partie de la nourriture. En principe, nous devrions avoir beau, au moins les premiers jours. Suspense…

De retour du trek du W le 27/04. Nous avons finalement mis 4 jours et 3 nuits. Il n´est pas tres dur. L´altitude moyenne est de 200m environ, et on monte au maximum a 800m, mais sans les gros sacs. Les durees des etapes etaient de 5h la premiere journee, puis 7h les 2eme et 3eme et 3h la derniere.
Nous n´avons pas ete  decus des paysages. C´etait tres beau, surtout la premiere journee avec les fameuses tours. Les autres etapes etaient tres belles aussi avec les lacs, les glaciers, les forets aux couleurs automnales et la vue sur les montagnes. Nous avons eu un tres beau temps. Il a seulement plu un peu la deuxieme et troisieme nuit. Pour la dermiere matinee de trek, nous avons eu plus froid, avec de la pluie-neige… Nous etions donc contents de finir!
Ce trek est tres bien, hormis pour les campeurs. Les souris etant apparemment une espece protegee dans le parc (vu qu´ils ne font rien pour les eradiquer), elles pullulent dans les differents campements (a part quelques-uns encore epargnes, comme le 1er camping gratuit qu´on a fait vers le morador des tours) et les efforts que l´on essaye de faire pour les contourner (monter aux arbres pour accrocher la nouritture et la pendre le long d´une ficelle, ne rien laisser dans la tente qui pourrait les attirer, mettre des cailloux autour…) ne suffisent plus. On dort ainsi un peu stresses, reveilles a chaque bruit un peu suspect, et c´est la surprise le matin pour l´inventaire des degats! Pour nous, elles ont ainsi reussi a descendre dans le sac suspendu, et manger quelques gateaux et grignoter des pates (elles n´ont heureusement pas reussi a atteindre le fromage et la mortadelle qui etaient dans le fond, ouf!). Elles sont dans la meme nuit (au camping gratuit italiano) reussi a se faufiler dans mon gros sac (lui aussi suspendu dans un arbre) pour aller dans la popote et grignoter ma tasse en silicone qui sentait l´odeur de la soupe! Elles mangent vraiment de tout (meme des bouquins d´apres d´autres campeurs!). Lors de la 3eme nuit (au refuge grey), nous avons pu rentrer nos affaires a l´interieur du refuge (gros sacs et nourriture). Ca n´a pas empeche les petites betes de faire le tour des tentes, en faisant quelques trous au passage (un petit pour notre part, mais certains ont ete plus touches…). Le probleme de ces souris est surtout que les gardes du parc ne previennent pas les campeurs (heureusement qu´on en a rencontre avant pour avoir l´info), qu´ils ne font rien, et surtout qu´ils rigolent quand on leur dit qu´on s´est fait manges nos affaires… (c´est peut-etre pour inciter les campeurs a dormir en refuge pour 5 fois plus cher!).
Ca casse un peu l´ambiance du trek, c´est dommage, car le cadre est magnifique…
Bref, nous devions a la base dormir une nuit de plus, mais nous avons prefere finir ce matin (aussi a cause du temps), et prendre le bateau (jolie promenade sur un lac a l´eau turquoise), puis le bus pour revenir a Puerto Natales, ou nous pouvons dormir dans une piece chauffee, et sans nuisibles !

Nous continuons notre periple demain vers l´Argentine et El Calafate, pour y voir d´autres montagnes.

 

Vue depuis l´avion. Ca a l´air bien!

DSCN0348

La ville de Puerto Natales :

DSCN0356 DSCN0359 DSCN0370

 

Preparation du trek. Notre stock de nourriture pour 5 jours. (on aura du rab…!)

Imagen 048

DSCN0372 DSCN0377 DSCN0387 DSCN0388
Les fameuses Torre (tours) del Paine.

Imagen 051

 

DSCN0415Ravitaillement en bois.

DSCN0417
Deux beaux condors nous frolent! (ou presque…)

DSCN0423 DSCN0429 DSCN0432 DSCN0436 DSCN0440 DSCN0442 DSCN0463 DSCN0465

 

Un iceberg echappe du glacier.

 

DSCN0467
Retour en bateau.

DSCN0476

Puerto Montt

DSCN0325

Salut, salut,

Le 21/04, apres l’ile de Chiloe, nous sommes revenus en bus a Puerto Montt (nous y etions deja passes en venant de Perto Varas). Une demi-journee seulement de visite, en attendant le vol du lendemain pour la Patagonie, a Punta Arenas.
Nous sommes juste passes a la Plaza de Armas, la place principale avec une belle eglise, et avons marche sur le front de mer.
Nous logions dans l’hospedaje familiale Maria Fresia. Pas chere (7 euros) mais accueil pas tres chaleureux. Ca ira bien pour une nuit!

DSCN0330

Une belle eglise toute en bois.

DSCN0335 DSCN0339

Isla Chiloe

DSCN0303

 

Salut, salut,

Le 18/04, nous avons pris un bus local de Puerto Varas a Puerto Montt, puis un autre pour Ancud, sur l’ile de Chiloe (avec traversee en ferry de 30min, pendant laquelle nous avons vu des phoques et des dauphins).

La ville d’Ancud est jolie, avec des anciennes maisons en bois, des forts (du temps de l’occupation espagnole), et une plage avec un amphitheatre. C’est tranquille, surtout ce week-end de paques (une grande prtie des commerces etaient fermes). La haute saison est passee, il n’y a pratiquement plus de touristes, et la plupart des magasins sont fermes.
La nourriture est assez abordable. Nous avons teste les empenadas a la pomme, sorte de chaussons, a 70 centimes d’euro. Pas mauvais, mais on les prefere au fromage!
Nous logeons a l’hospedaje Nathalia (pres de la station de bus Cruz del Sur), un hotel famiilial dont les proprietaires sont tres sympas. Alex, agriculteur, nous a fait essayer ses tomates et sa confiture de mures. Tres bon! Ils ont essaye de nous apprendre l’espagnol lors des diners dans la cuisine. Pas evident, mais ils ont au moins essaye! Ca va venir, en apprenant quelques mot chaque jour! C’etait en tout cas des bons moments! Ca fait plaisir de rencontrer des gens contents de nous accueillir. Leurs enfants etant partis faire leur etudes, ils sont contents de recevoir des jeunes, et nous sommes contents aussi d’etre alles chez eux car ces etudes coutent cher.,.
Au fort San Francisco, nous avons pu voir des dauphins pas tres loin du rivage qui nageaient tranquillement!

Le 20/04, nous avons pris un bus pour Castro, une autre petite ville au centre de l’ile, connue pour ses palafitos (maisons sur pilotis) et son eglise jaune et lilas, entierement construite en bois. La pluie s’est arretee juste le temps de visiter, l’apres-midi. Nous avons encore dormi chez l’habitant, dans l’hospedaje Las Rosas. Nous preferons ces hebergements aux hotels classiques. Leur prix sont plus abordables, mais c’est surtout plus convivial et ca permet de rencontrer des locaux, qui ont davantage besoin d’argent…. Les maisons sont modestes, les chambres pas chauffees, mais l’accueil est en general chaleureux, et on profite du poele de la cuisine pour gagner quelques degres!

 

Sur le ferry :

DSCN0256

 

 

Photos d´Ancud :

DSCN0262 DSCN0263 DSCN0266 DSCN0276 DSCN0282 DSCN0286

 

 

Photos de Castro :

DSCN0297 DSCN0303 DSCN0305 DSCN0309 DSCN0318

Puerto Varas et la region des lacs

DSCN0244

Salut, salut,

Le 15/04, nous avons quitte Pucon pour la belle ville de Puerto Varas, situee au bord du lac Llanquihue, qui a garde une ambiance germanique dans son architecture et dans la nourriture. En effet, des villes de la region ont ete fondees par des allemands. Beaucoup de maisons au style de chalets, et des kuchen (gateaux) a deguster. On se croirait en Allemagne en voyant l’eglise et beaucoup de maisons anciennes. Ceci explique peut-etre pourquoi on croise beaucoup de touristes allemands ici.

Le 16/04, nous avons pris un bus local pour nous rendre a Ensenada, un tout petit village a 50km de Puerto Veras, au bord du meme lac. Les hebergements sont tres eloignes les uns des autres ici. Le premier essaye etait tres bien (un bungalow assez grand), mais a 27 euros… Nous nous somme alors demande si nous avions fait une bonne affaire en venant ici avec nos gros sacs, plutot que juste faire l’aller-retour de Puerto-Varas dans la journee, sachant qu’on avait paye l’hotel moins cher la-bas… Mais comme nous voulions visiter le coin sur 2 jours, c’etait plus simple et ca evite de payer 2 fois le bus… D’autant que nous avons ensuite trouve le camping Montana, qui nous a propose une belle chambre a 16 euros, avec chauffage et salle de bain privee! Un vrai luxe!
Nous avons ensuite fait du stop (la 1ere voture s’est arretee!, on va pouvoir faire Pekin Express!) pour aller aux Saltos de Petrohue. Ces chutes d’eau sont magnifiques, au pied du volcan Osorno.
Puis, nous avons repris un bus (moins de passges de voitures) pour Petrohue et le lac Todos Los Santos (son nom vient du jour de sa decouverte, a la toussaint). Malhereusement, il faisait gris et nous ne voyions pas tres bien les volcans aux alentours.

Le 17/04, nous avons visite la Laguna Verde (lac vert). Joli site dont la couleur due a la transparence de l´eau et a couleur de la roche.
Puis nous avons encore repris le bus local de Ensanada a Petrohue, pour faire la balade (au pied du volcan Osorno) du Sendero de la Desolacion (Sentier de la desolation). Il porte bien son nom, en raison du paysage un peu lunaire quand on sort de la foret, avec des grandes etendues de roches volcaniques grises, sans autre vegetation. Le but etait d´atteindre le mirador La Picada, a 6km du depart, avec 500m de denivele. Nous avons marche pres de 2h30 et avons du le depasser (rien n´est marqué). Nous sommes revenus plus vite afin de prendre le bus de 17h (il faut faire gaffe, le dernier est a 18h!), dont le chauffeur a bien voulu attendre a Ensenada, le temps de recuperer nos gros sacs au camping, pour arriver ensuite a Puerto Varas.
Nous sommes revenus au meme hotel qu´il y a 2 jours, le Chimanga, situe dans le centre (dortoir a 10 euros par personne, ptit dej tres copieux compris).

 

Puerto Varas :

DSCN0195 DSCN0197 DSCN0199 DSCN0205 DSCN0209

 

 

Les chutes d´eau :DSCN0218 DSCN0223 DSCN0225 DSCN0232 DSCN0006 DSCN0012 DSCN9986

 

DSCN9990 DSCN9992 DSCN0238 DSCN0244

 

 

 

 

 

Le volcan Osorno :DSCN0241 DSCN0247

Pucon

DSCN0189

Salut, salut,

Bien arrives a Pucon, dans la region des lacs. Cette ville ressemble a une station de ski, avec ses batiments en chalet. Le climat nous fait aussi penser a la montagne, car il y fait beaucoup plus frais qu’a Santiago. On est encore loin de la Patagonie, il va falloir encore descendre beaucoup…
Pucon est au pied du volcan Villarica et au bord d’un lac du meme nom.

Le 13/04, nous avons pris un bus local pour visiter le lac Caburgua puis marche jusqu´au site de Ojos del Caburgua, avec des cascades et des vasques en forme d´oeil (d´ou leur nom).

Le 14/04, nous avons grimpe le volcan Villarica avec l´agence Pucon Aventura. Magnifiques paysages, avec vue sur les lacs, montagnes et les autres volcans aux alentours. L´ascension n´est pas difficile, avec pas mal de pause (nous sommes partis a 8h a 1400m pour atteindre le sommet a 2800m a 14h). La descente se fait sur les fesses, en luge (pelle a neige), pendant une bonne heure. Facile pour Maryline, un peu plus complique pour moi (pas bien a l´aise). L´agence etait la moins chere de Pucon parmi celles qu´on a consulte (un peu moins de 50 euros quand meme!), mais nous en avons quand meme bien profite. Partis dans les premiers groupes, nous sommes arrives les derniers, a 17 heures ! Les guides ont bien pris le temps pour monter et nous expliquer, c´etait tres bien !

Nous logions dans l´hotel familial Arauco, pour a peine 7 euros/personne. Spacieux et tres propre, mais un peu froid la nuit ! (pas de chauffage, heureusement qu´il y a des couvertures et qu´on a les duvets)

 

DSCN0099 DSCN0101 DSCN0106 DSCN0111

 

Le site de Ojos del Caburgua :

 

 

 

 

 

DSCN0121

 

L´ascension du volcan Villarica :

DSCN0135 DSCN0137 DSCN0145 DSCN0148 DSCN0153 DSCN0155 DSCN0157 DSCN0160 DSCN0161 DSCN0175 DSCN0180 DSCN0182

 

Et voila, deja en bas !

Valparaiso

Imagen 028

Salut, salut,

Le 09/04, nous avons fait le court trajet d’1h45 de Santiago vers la cote ouest, et la ville de Valparaiso, classee a l’Unesco, au bord du pacifique et abritee par 42 collines.
Grace au guide de voyage Footprint sur l’Amerique du sudque j’ai recupere a Santiago (echange contre celui de la Malaisie), nous avons trouve une chambre chez l’habitant (4 chambres ici) pour 13 euros a 2 (60% de rabais apres negociations…). La maison Sra Monica Venegas, 322 av Argentina, est assez discrete (pas evident de la voir dans la rue) et agreable, avec accueil de la fille de la famille en francais. Sympa compte-tenu de notre niveau en espagnol…

Nous avons suivi les recommandations de l’office de tourisme en chaussant nos baskets pour affronter les collines et profiter de la vue. Les principales sont equipee d’un ascenseur, datant de 100 ans environ… Il n’y en a que 7 en service aujourd’hui, qui ont ete heureusement bien renoves. Les autres, pas assez rentables, sont laisses a l’abandon. Nous avons seulement teste celui de polanco, original car il faut traverser un tunnel a pied puis on prend un acenseur moderne.
Pour les autres collines, nous sommes montes a pied (seulement 2 ou 3, pas les 42!), puis descendus dans le centre et avons meme visite le port ou 5 fameux trois (ou quatre) mats, fins comme un oiseau…(!) etaient presentes pour le week-end par les armadas du Chili, Bresil, Argentine, Bolivie et Equateur. Il font aussi le tour de l’amerique du sud, mais nous avons pu constate a bord qu’ils profitent d’un cadre sympa. Pas tout a fait le meme voyage que nous!

Le 11/04, nous avons visite la ville voisine, Vina del Mar. Plus huppee que valparaiso, c’est une station balneaire jolie, avec des chateaux (dont le palais presidentiel d’ete), la plage et un centre sympa, qui merite sa viste d’une demi-journee.

Nous avons ensuite pris le bus de nuit pour Pucon, 900km plus au sud (13h de trajet).

Moins de 24h plus tard, nous avons vu en direct a la tele le grand incendie qui a envahit Valparaiso, attaquant les collines les unes apres les autres, pousse par un grand vent, et faisant beaucoup de degats. Bizarre de se dire qu’on y etait la veille…

 

Photos de Valpairaiso :

Imagen 020 Imagen 021 Imagen 038 Imagen 036 Imagen 030 Imagen 028 Imagen 039

Le marche :Imagen 047 Imagen 048

 

 

Une derniere course :Imagen 049

Imagen 058 Imagen 061 Imagen 063 Imagen 019

 

 

Une colonie de phoques :Imagen 016

 

 

 

 

Un des ascenseurs pour monter les collines :Imagen 012

Imagen 078 Imagen 042 Imagen 046 Imagen 044

Imagen 046

 

Photos de Vina del Mar:

Imagen 066 Imagen 071 Imagen 072

On reprend des forces!

 

DSCN0092

Santiago de Chili

Imagen 042

Salut, salut,

C’est parti pour la visite de notre dernier continent !

On est bien arrives au Chili le 06/04, a la capitale, Santiago.

Il fait pas trop chaud (20 degres), mais beau temps. Un beau temps d’automne.

Nous sommes installes a l’Hotel Landay, dans le quartier Brasil. Nous allons essayer un dortoir. C’est l’option la moins chere (10 euros / personne avec petit dej copieux). Les chambres doubles sont encore plus cheres… On verra si c’est pareil en dehors de la capitale…

Nous avons un peu visite la ville. Le 07, on est montes sur la colline de San Cristobal, a la statue de la vierge, pour avoir une belle vue sur la ville. Le 08, on a participe a une visite gratuite et guidee de la ville. C’etait assez interessant pour avoir un peu l’histoire du Chili et on  a vu de beaux monuments, ainsi que la colline de Santa Lucia.

Nous avons ensuite decides de la suite de notre trajet, et avons opte pour la ville touristique de Valparaiso, a 2h a peine d’ici, que nous rejoignons demain.

Imagen 031 Imagen 033 Imagen 034

On goute du ble avec du jus de peche. Un peu sucre, mais tres bon!

Imagen 035 Imagen 036 Imagen 037 Imagen 038 Imagen 043 Imagen 042 Imagen 047

Christchurch

Salut, salut,

Le 05/04, un couple de retraites neo-zelandais bien sympas gardant leurs petits-enfants nous invite dans leur camping-car pour un cafe, et nous indique le camping North et South Aeroport Park pour la derniere nuit a Christchurch.

Nous y prenons une cabine Backpacker a 60 dollars la nuit, un peu cher, mais nous preferons dormir dans quelque chose en dur pour la derniere nuit. Ca permet de faire secher la toile de tente, de faire la lessive preparer les sacs, et de se poser un peu avant de partir au Chili. Nous avons bien fait, car il a plu la nuit…

Le 06/04, nous nous pressons pour aller rendre la voiture chez Apex, a cote de l’aeroport. Personne a l’accueil… toujours rien apres un quart d’heure… On commence a klaxonner… On etait venus la veille pour confirmer qu’on passerait a 7h30… Bizarre! Une voiture a 8h. Le mecano nous dit que l’accueil ouvre bien a 7h30… Je lui montre ma montre. Il me repond (en rigolant un peu) qu’on a change d’heure cette nuit, et qu’il n’est donc que 7h! On aurait pu dormir une heure de plus !

Nous prenons ensuite un vol de Christchurch a Auckland, puis l’apres-midi, a 17h, un autre pour Santiago de Chile. Nous reussirons l’exploi d’arriver le meme jour a 11h heure locale… grace au decalage horaire!

 

Akaroa

DSCN9185

Salut, salut,

Apres une halte au village de Little River (une ancienne gare ferroviaire), nous rejoignons la tres jolie ville et baie de Akaroa (situee entre la mer et un cratere de volcan), habitee par des francais des 1840. Dejeuner et balade dans la ville, puis on fait la visite en voiture par la route tourististique des autres baies (Le Bons, Okains, Little Akaloa et Pigeons). Maryline est tombee sur des phoques dans la premiere baie, en se baladant sur des rochers et pres d’une grotte (elle a failli marcher sur un enorme phoque qui faisait la sieste – ils etaient 5, poses sur des grosses pierres de la meme couleur que leur peau).
On est passe par un chemin normalement reserve aux 4×4, pour un petit troncon d’1 kilometre. Le debut etait facile, mais apres il y avait une grande cote avec des cailloux. La Nissan Sunny a cale (la 1ere a saute), mais ma championne de pilote a tres bien reussi le demarrage en cote pour se sortir de la… ouf ! Ca a fait chauffe l’embrayage mais c’est passe ! Un 4×4 arrivait dans l’autre sens et a rigole en nous voyant !… J’etais sorti de la voiture pour eventuellement pousser, mais j’ai pas eu besoin… Du coup, je courrais derriere la voiture pour les 500 derniers metres de cote !

On a redormi au meme camping grtatuit que la veille, vers Christchurch, a Coes Ford.


DSCN9192 DSCN9197 DSCN9205 DSCN9206 DSCN9208 DSCN9942 DSCN9950 DSCN9955

 

 

Lake Tekapo

DSCN9928

Salut, salut,

Apres avoir dormi dans un camping gratuit au lac Pukaki (situe juste apres le barrage a gauche en venant de Twizel), on roule vers le lac Tekapo.
Une petite ville tranquille, au bord du beau lac, perdue entre les plaines et les montagnes au loin.
On a fait une belle balade jusqu’au mont John, avec une belle vue, en revenant le long du lac (2h).
On dort au camping gratuit Coes Ford, situe a Pannets Rd, Springston (terrain sans eau ni douche, juste des toilettes). Ca ira pour une nuit! Heureusement qu’on peut trouver des douches ailleurs!


DSCN9930 DSCN9931 DSCN9936 DSCN9938